Lettre ouverte aux candidats des régionales.

elections_regionales_2015

 

L'association AUTRAIN, association des usagers de la ligne Colmar-Munster-Metzeral, interpelle les candidats aux élections régionales de décembre 2015.

 

Dans le contexte de la grande région, quelle est votre vision des transports en commun et de l'offre TER ? Priorité sera t elle donnée au fer ou à la route ?

 

Nous tenons aussi à avoir des réponses et des engagements clairs et précis relatifs au cas de la ligne Colmar-Munster-Metzeral. Après des années de bataille et de négociation, une modernisation de la ligne a été effectuée et une desserte cadencée a été mise en place, avec les contraintes d'exploitation liées à une ligne à voie unique.

Toutefois, depuis le 2 novembre 2015, nous sommes confrontés à une situation dégradée du service à la suite d'une décision de  l’Établissement public de la sécurité ferroviaire dépendant du ministère des Transports. En effet, suite à un problème survenu dans l'ouest de la France avec un module simple de type autorail 73500, il est interdit de faire circuler ce matériel en unité simple si la ligne est gérée de manière automatique comme c'est le cas de notre ligne depuis ce printemps 2015 (gestion depuis le poste de Strasbourg).

Pour rester en conformité, la SNCF a donc proposé des ajustements : l'AGC continue à circuler normalement et les deux unités simples 73500 ont été mises en doublette. La ligne de circulation manquante étant transformée en ligne de bus. Ainsi, c'est 40 % de notre desserte ferroviaire qui est passée sur la route, engorgeant encore plus une Vallée déjà saturée.

La conséquence est lourde : rallongement des temps de trajet, respect aléatoire des horaires et correspondances quelquefois manquées (la faute en revient non aux chauffeurs mais au trafic dans la Vallée et aux travaux qui perturbent l'axe routier), confort dégradé…

La solution proposée par la SNCF lors d'une réunion de travail le 04/11 est d'injecter d'ici mi ou fin décembre 2015 un second AGC et de maintenir la doublette.

L'association AUTRAIN a des craintes, de ce fait, pour la pérennité de la ligne et de l'actuelle offre cadencée. La solution proposée par la SCNF revient presque à la situation qui existait il y a 4 ans et contre laquelle la Région Alsace avait réagit en supprimant les doublettes pour faire des économies. Si il y a 4 ans on avait voulu faire des économies en supprimant les doublettes, pourquoi cela serait possible dans le contexte actuel d'indigence des finances publiques ?

Qui plus est, dans bien des cas, les unités simples suffisent pour desservir la Vallée. Nous ne souhaitons pas être la source de gaspillage des finances publiques.

 

Nous demandons donc aux candidats de s'engager à mettre en œuvre notre solution aussi envisagée et défendue par les représentants des personnels de la SNCF, à savoir :

  • garder l'offre qui existait en septembre 2015 mais en l'assurant par deux lignes en AGC et une ligne en module simple de 73500
  • de rétablir le pilotage de la ligne Colmar-Munster-Metzeral depuis Munster
  • de veiller à la présence systématique des contrôleurs pour éviter la fraude qui ne cesse de croître

 

L'avantage de cette proposition se décline sur plusieurs niveaux :

  • préservation d'un emploi
  • gestion de la ligne en proximité, gage d'une meilleure sécurité et d'une réactivité plus grande (on éviterai ainsi le blocage de la ligne connue le 24/11 à partir de 7h02 en gare de Munster à la suite d'un incident de deshuntage malgré la doublette des 73500)
  • préservation de l'offre ferroviaire et du confort des usagers

 

Nous demandons aussi la poursuite des réunions de travail multipartites réunissant la Région, la SNCF, les représentants des associations d'usagers et les représentants des personnels navigants. Ces réunions permettent de faire, en temps réel, des bilans, de régler des problèmes, de mesurer des évolutions. Il conviendra dans un premier temps de revoir ensemble la grille weekend qui pose des problèmes afin de mieux tenir compte des attentes des usagers de la Vallée tout en assurant une offre touristique.

 

Nous attendons des réponses et des engagements écrits des candidats. Ces dernières seront publiées sur notre site internet. Les habitants de la Vallée et les usagers ont le droit de connaître vos engagements afin de pouvoir exercer leur droit civique en connaissance de cause.

AUTRAIN veillera au respect de votre parole donnée et ne manquera pas de vous interpeller chaque fois que vous ne serez pas fidèles à la promesse que vous nous ferez. La démocratie n'est pas à vivre qu'au seul moment des élections ; elle engage les élus qui se doivent de rendre régulièrement des comptes de leurs actions et du respect des engagements pris lors des consultations électorales.

 

 

David Mathieu MAURER

Président de l'association AUTRAIN