Bonjour à tous,

Pour information, ci-dessous un article paru dans l'Alsace qui retranscrit les propos de la CGT - Cheminots et de l'APCM

x73500

:

L’Alsace, Ed. Colmar
Mardi 2 juin 2015
Transports - Menaces sur le Colmar-Metzeral ?
La desserte de la vallée de Munster par le train a-t-elle du souci à se faire ? Archive L'Alsace/
Hervé Kielwasser
Clément Tonnot
Alors qu’un comité de ligne doit se tenir le 8 juin, la CGT Cheminots évoque des menaces qui
pèseraient sur la ligne TER Colmar-Metzeral et appelle à la mobilisation des usagers contre la
disparition des contrôleurs.
Dans un communiqué diffusé la semaine dernière, la CGT cheminots de Colmar et environs tire
la sonnette d'alarme à propos de la ligne TER Colmar-Metzeral. Principale crainte des cheminots
: « la volonté affichée par la SNCF et le Conseil régional de supprimer les contrôleurs à bord des
trains » à compter d'avril 2016, au profit de brigades de contrôleurs « volantes ». La CGT
indique que les contrôleurs ont déjà disparu sur la ligne Mulhouse-Thann-Kruth, avec à la clé
une « augmentation de la fraude » et « des conditions de transport fortement dégradées ».
Au-delà de la question des contrôleurs, Gaëlle Plouzin, secrétaire générale du syndicat, évoque
de « fortes rumeurs » selon lesquelles la SNCF et la Région voudraient « réaliser des économies
supplémentaires » sur la ligne qui dessert la vallée de Munster. La CGT cheminots relève
notamment que la fréquentation a fortement pâti de la décision de la Ville de Munster de ne plus
prendre en charge le transport des enfants du Badischhof à l'école primaire. « Cela représentait
70 enfants qui voyageaient quatre fois par jour, soit 280 voyages en moins par jour », précise la
CGT.
La CGT cheminots s'inquiète enfin des conséquences de la fermeture du poste d'aiguillage de
Munster, comme d'autres dans la région, le 24 mai dernier, au profit d'un poste centralisé à
Strasbourg. Le syndicat s'interroge sur la « réactivité » de ce poste situé à 70 km. Il fait
d'ailleurs état de « retards en cascade » le 26 mai, certains conducteurs ayant eu du mal à
joindre Strasbourg pour obtenir l'autorisation de quitter Metzeral.
Contrôleurs en voie de disparition
Le syndicat invite donc les usagers du train à venir nombreux au comité de ligne qui se tiendra
le 8 juin à Turckheim, et à faire part de leurs « remontées et idées pour pérenniser la ligne et la
présence des contrôleurs » par mail (avenir.colmar.metzeral@gmail.com).
La CGT n'est pas la seule à s'inquiéter. L'Association pour la promotion du chemin de fer
Colmar-Metzeral (APCM) met aussi en garde contre la disparition des contrôleurs, rappelant que
bon nombre de trains circulent déjà sans eux dans la vallée. « Certains en profitent pour frauder
1et cela crée un mauvais climat sur la ligne, avec le risque que des voyageurs se détournent du
train », commente Pierre Hartmann, le président de l'association.
Les chiffres qui seront présentés au prochain comité de ligne feraient d'ailleurs état d'une baisse
de la vente de billets « de l'ordre de 6 à 8 % ». « Les billets lycéens avaient augmenté de 7,5 %
l'an dernier, ils baissent de 8,5 % cette année. Cela s'explique par la fraude », estime Pierre
Hartmann. Comme la CGT, l'APCM craint que la ligne ne fasse les frais de la baisse de
fréquentation, qui atteindrait « 10 % selon un comptage réalisé en mars ».
Pierre Hartmann déplore que la Région n'ait encore pris « aucune décision » à ce sujet, la ligne
n'étant « pas prioritaire ». Et avec la fusion qui s'annonce dans le grand est, il craint que les
élus n'aient d'autres chats à fouetter.
Contactées, la SNCF et la Région n'ont pas encore répondu à nos sollicitations.
Y ALLER
Comité de ligne Colmar Metzeral, lundi 8 juin à 18 h à l'espace Rive droite à Turckheim.